Immersion & technologies digitales

>> EN <<

Les technologies immersives sont des technologies qui cherchent à reproduire un environnement réel, par des stimulis sensorimoteurs artificiels. Elles cherchent à reproduire un environnement réel ou imaginaire,  à faire croire à l’utilisateur qu’il se trouve ailleurs que là où il est réellement physiquement.  Elles nous permettent de vivre des expériences, parfois vecteurs de connaissance, que nous n’aurions jamais pu vivre comme voyager dans l’espace mais également remonter dans le temps,  ou encore manipuler des objets disparus dont seuls restent quelques vestiges fragiles précieusement conservés dans les réserves des musées.

Cependant, le concept d’immersion est loin d’être nouveau*.  Sur les murs des villas de Pompéi, les immenses fresques donnaient à ceux qui les regardaient l’impression de plonger dans des paysages naturels grandeur nature, de s’immerger dans une nature qui en réalité n’était que peinture.

FRESQUE DANS UNE MAISON À POMPÉI. @RIBA — PHOTOGRAPHIE PERSONNELLE

Mais il est vrai qu’aujourd’hui,  le concept d’immersion  se détache difficilement de cette dimension numérique, encore moins depuis l’arrivée des casques de réalité virtuelle.  Depuis le Sensorama de Morton Heilligs au début des années 60, bien des avancées technologiques ont eu lieu.  Et depuis 2014 et la démocratisation progressive des casques de réalité virtuelle, il semble que nous sommes plongés dans une nouvelle ère car jamais dans l’histoire la technologie n’a permis un niveau d’immersion aussi poussé. Jusqu’à présent on voyait toujours l’écran, aujourd’hui, avec la réalité virtuelle, on est dans l’écran, on fait corps avec lui.

Sensorama, Morton Heilligs, 1962

C’est en cela que la VR est le dispositif technologique qui offre l’immersion la plus poussée. Mais s’immerger dans une œuvre, un monde, à travers un écran peut être parfois tout aussi immersif qu’une expérience VR.  Rappelez vous les réactions des premiers spectateurs de cinéma qui ont cru que le train de la Ciotat des frères Lumière leur fonçait véritablement dessus.

Découvrir un lieu grâce à une tablette et une application de réalité augmentée, explorer une peinture ou découvrir une sculpture en manipulant sa version 3d sur le web, sont tout aussi immersifs que de regarder un film.  C’est l’émotion ressentie par l’utilisateur qui seule peut dire si l’immersion est réussie ou pas. Et à ce sujet, chaque personne peut avoir un ressenti différent.

L’immersion numérique c’est donc avant tout la sensation d’être transporté dans un autre monde, d’être ailleurs que là où se trouve notre corps physique grâce à des technologies informatiques. L’immersion est un peu cette part de rêve qui devient de plus en plus réelle.

* Virtual Art: From Illusion to Immersion , Oliver Grau, MIT Press, 2003